• 19/06/2017 - Résultats du 2ème Open FIDE des Écureuils.

  • 04/03/2016 - Le 2ème Open FIDE des Écureuils organisé par le cercle Échirolles-Alekhine aura lieu les 17 et 18 juin 2017.

Archives

Fourni par lichess.org.

Source : Google Analytics

Crédit photographique : Devanath - Source : pixabay.

Certains des résumés de films ou de livres sont tirés du « Guide des Échecs, traité complet » de Nicolas Giffard et Alain Bienabé (éditions Robert Laffont, 1993).

La partie d'échecs

Genre : drame psychologique.

Un enfant abandonné, nommé Max, est recueilli par un pasteur (Pierre Richard, à contre emploi) alors qu'il s'apprête à se suicider. Pour lui redonner goût à la vie, il lui apprend à jouer aux échecs. Mais l'enfant se révèle exceptionnellement doué... jusqu'à être en mesure d'affronter quelques années plus tard Howard Staunton (himself !) pour le titre de champion du monde. La fin du film semble révéler une curieuse conception des règles du jeu ! (mais peut-être ont-elles évolué depuis le 19e siècle ?!)

L'échiquier de la passion - W. Peterson

Genre : drame psychologique.

Un informaticien cherche à concevoir un logiciel susceptible de venir à bout du champion du monde d'échecs. Devant l'échec de son programme, il décide de relever lui-même le défi... décision qui le conduira inéluctablement à sa chute. Film classique et techniquement très bien construit, avec des acteurs de qualité, malgré une histoire quelque peu invraisemblable jalonnée d'emprunts à l'histoire des échecs.

Face à face - Carl Schenkel

Genre : thriller.

Des meurtres sadiques sont commis dans l'entourage d'un candidat au championnat du monde. Le meurtrier semble chercher à engager avec lui une monstrueuse partie d'échecs... Mais notre héros n'est-il pas simplement victime d'un étrange dédoublement de personnalité ? Peut être assez prenant, malgré la faiblesse du jeu des acteurs (avec l'insupportable Christophe Lambert dans le rôle principal, hélas !) et des personnages d'une épaisseur de papier à cigarette.

A la recherche de Bobby Fischer - Steven Zaillian

Genre : chronique sociologique.

A travers l'itinéraire d'un enfant surdoué, sa découverte du jeu et des tournois, ce sont les excès de la compétition, de la course à la performance, les pressions psychologiques qu'elles induisent et leurs conséquences sur l'équilibre des jeunes joueurs que fustige ce film. A noter que le talentueux - mais caractériel - Robert J. Fischer a intenté un procès aux auteurs pour avoir utilisé son nom abusivement.

Bon baisers de Russie - Terence Young

Genre : my name is Bond.

Un des épisodes de la série bien connue, qui, comme les autres, est inspiré du livre du même nom de Ian Fleming... Un membre haut placé du SPECTRE, qui se cache sous la couverture d'un joueur d'échecs professionnel, conçoit un plan machiavélique et tortueux pour éliminer 007. Rassurez-vous ça rate, comme d'habitude ! (ouf...)

Le joueur d'échecs - Gert Oswald

D'après la nouvelle du même nom de Stefan Zweig.

La diagonale du fou - Richard Dembo

Ce film relate un championnat du monde opposant un vieux champion sur le déclin soutenu par le KGB et un jeune joueur dissident. Il est naturellement inspiré des affrontements tragiques entre l'apparatchik A. Karpov et le dissident V. Korchnoï du temps de l'URSS prétendument « communiste » (il faut savoir que lors des matchs de championnat du monde 78 et 81 l'opposant à Karpov, la femme et le fils de Korchnoï étaient retenus en otage en URSS !).

Les joueurs d'échecs - Satyajit Ray

En 1856, un petit royaume indien est menacé par l'invasion anglaise. Mais M. Meer et M. Mizra ne se préoccupent que du jeu d'échecs...

Par Nicolas Peltier

Dernière modification le 26/02/17 à 17:28:04.